Comment conserver une arme héritée ou retrouvée ?

loi conserver arme heritage

La loi réglemente l’héritage, mais aussi la découverte des fusils appartenant aux catégories A, B et C. Avant de débuter, il est nécessaire de connaître chaque catégorie afin de connaître les fusils concernés. De manière générale, la loi française offre la possibilité aux héritiers ainsi qu’aux personnes qui ont découvert une arme, d’offrir la régularisation. Cependant, la procédure change par rapport à la classe du fusil.

Armes de catégorie A ou de catégorie B

Le texte de loi se destine aux individus qui possèdent un fusil, un composant du fusil ou encore des munitions d’une arme de catégorie B, déniché ou obtenu par succession. Dans ce cas, vous devrez effectuer la constatation sans attendre la possession de l’arme. Pour cela, vous pouvez vous rendre auprès de la gendarmerie ou de la police.

Ensuite, vous devrez vous en dessaisir dans les mois qui suivent ou bien demander dans l’année l’autorisation de la détention si vous complétez les différentes conditions. Pendant ce moment, le fusil sera gardé par un armurier. Si vous ne désirez pas la conserver, vous n’avez pas la peine de compléter un cerfa, il vous suffit uniquement de vous en dessaisir, comme bon vous semble.

Armes de catégorie A2

En ce qui concerne les équipements de guerre appartenant à la catégorie A2, en dehors des cartouches, la réglementation appliquée est l’article R2337-5 appartenant au code de la défense. Cela vaut pour les individus qui ne peuvent pas posséder ce genre de produit.

L’individu à l’origine de la découverte des équipements de guerre est dans l’obligation d’effectuer la constatation de la détention auprès d’un service de police.

Vous avez la possibilité de vous dessaisir de votre matériel si vous ne désirez pas le conserver ou bien constituer un dossier pour obtenir une autorisation, dans l’année qui suit. Si l’obtention n’est pas possible, vous devez être obligé de vous en dessaisir. En patientant, vous devrez conserver l’arme dans des conditions de sécurité prévues pour ce type de fusils.

Armes de catégorie C

A présent, l’article relatif aux fusils de catégorie C se révèle davantage libéral. Il se destine aux découvreurs, mais également aux héritiers qui souhaitent garder l’arme. Vous devrez effectuer une constatation s’il s’agit d’une découverte comme d’un héritage, sans attendre, auprès d’un armurier. Fournissez à ce dernier le formulaire CERFA complété.

Si vous souhaitez conserver le fusil, vous devez présenter à l’armurier un permis de chasse encore en validité, une licence de tire ou encore une carte de collectionneur. Si vous ne disposez pas de ce genre d’attestation, un certificat médical d’au minimum un mois saura faire l’affaire. Il s’agit de la seule situation où vous avez la possibilité de vous passer du permis ou bien de la licence.

Si vous ne désirez pas garder l’arme, vous n’avez pas la peine de remplir un formulaire quelconque ou une déclaration, il vous suffit de vous en dessaisir dans les six mois qui suivent puis effectuer une déclaration ultérieure, car ce sera à présent une arme appartenant à la classe C9.